fondheader

Musée de la Camargue

:

visite virtuelle

Actualités

En bref

[Découvrez le programme grand public du Parc]

Programme 2024 grand public, disponible ci-dessous !

Doc6

 

Yoga au musée : les valeurs du territoire

Samedi 8 juin de 10h à 12h

Venez vous ressourcer dans les collections du musée lors de cycle de pratique de yoga pour adultes, avec Lucile Jouvenel, professeur, sur les grandes valeurs de la Camargue: la liberté....  Un médiateur du musée vous fera découvrir lors d'une visite flash le musée.

Tarif : 24€ au total

 IMG 20240123 095608

 

> Exposition Les Mourvens, les Rencontres d'Arles.     

Dans le cadre des Rencontres de la Photo, le musée accueille Françoise Galeron, artiste photographe pour son exposition Les Mourvens.

Du 1er juillet au 22 septembre

Accès compris dans le billet d'entrée

 Les Mourvens 07

  

 

Des audioguides et traductions en plusieurs langues disponibles dans le musée avec votre téléphone.

 

> Exposition La Camargue entre deux eaux

Après l’exposition Aux Origines dédiée à la construction de l’image de la Camargue depuis les cartes de géographies jusqu’aux cartes postales, La Camargue entre deux eaux traite de l’importance des eaux qui donnent vie à la Camargue.

Visible jusqu'au 16 septembre 2024

 

Visuel expo Camargue entre deux eaux BD

 

 

Témoignages

Isabelle & Philippe
musée de la Camargue
6/05/22, 14:54

Nous avons fait une très belle découverte en visitant ce musée et en nous baladant sur le parcours prévu. L'histoire de la Camargue en a été … read more

Faby
13/09/21, 09:16

Super accueil avec une camarguaise-Sarde, jolie boutique et belle exposition sur l'histoire de la Camargue.

 

Ouvert à la création artistique et contemporaine, le musée accueille des parcours et des expositions  d’œuvres qui valorisent des artistes locaux ou internationaux. Le sentier accueille également des créations in situ et des expositions temporaires.

Les sentiers de l’eau en Camargue

Escale BCD web"Les sentiers de l’eau" invitent à parcourir la Camargue pour la voir autrement, à partir d’installations réalisées par Tadashi Kawamata : Horizons au mas du Pont-de-Rousty, Décise près de l’embouchure du Grand Rhône, au domaine de la Palissade et Escale derrière la digue la station de pompage de la Grande Montlong près d’une prise d’eau à crémaillère du 17e siècle.

A proximité du musée, Horizons est un observatoire de bois, en forme d’arche de Noé qui invite à monter à son bord pour s’élever, voir le paysage agricole et méditer sur les enjeux de l’eau dans le delta du Rhône.

Tadashi Kawamata, artiste constructeur né au Japon en 1953 enseigne aux Beaux-arts de Paris. Ses installations, le plus souvent éphémères, sont le fruit d’un travail collectif. A l’aide de bois ou de carton, il recrée des ponts entre présent et passé, entre dehors et dedans pour révéler la nature des lieux. Crédits : BCD

Au fil du sentier, Jean-René Laval

Elodie SéguierAttaché à la Camargue où il a passé son enfance, Jean-René Laval propose un parcours de sculptures inspirées par les paysages et les mythes de Camargue et réalisées à l’aide de bois, de  métaux et de végétaux trouvés « sur place », au fil du sentier. 

En 2015, Jean-René Laval a investi le sentier de découverte du mas du Pont de Rousty, aux abords du musée. Inspirées par le paysage et réalisées avec des matériaux trouvés « sur place », ses œuvres dialoguent avec les paysages au fil du sentier : tiges de métal/roseaux, poteaux-totems/escalassoun,structure flottante/barque plate, volière et réserve ornithologique.

Un dialogue que l’artiste souhaite instaurer entre les matériaux modestes (roseaux, corde, sable, bois, fer corrodé) et la végétation pauvre, rustique qui les entoure, entre leur économie chromatique et celle de l’environnement camarguais.

En écho aux installations sur le sentier, deux sculptures de Jean-René Laval, Hécatombe et Goya, actuellement exposées dans le musée, ont été acquises aux collections.

Camargue secrète, par Lucien Clergue

Lucien Clergue webL’ouvrage « Camargue secrète » dont un exemplaire a été acquis par le musée en 2014 compte 76 photographies réalisées entre 1959 et 1974 par Lucien Clergue en Camargue, où il a grandi. De la Camargue douce à la Camargue salée, l’objectif macro du photographe arlésien « montre ce qu'il y a de plus secret dans la Camargue, ce que beaucoup de gens ne voient et ne soupçonnent pas ».